Un mariage « dinosaure »